Inter Forêt - Bois 42 : Prix d'architecture 2008

ACCUEIL | CONTACTER IFB 42 | LIENS
inter foret bois 42

Tout oublié ?
Filière bois Loire - 42

ecoboisplusVous êtes ici > Accueil > Nos actions > Prix d'architecture 2008

Prix d'architecture

Retour à la présentationPrix 2008 

 SUJET : STRUCTURE D'ACCUEIL POUR PRIMATES ET FAUVES

1er prix
Jérôme GLAIROUX et Lucas JOLIVET  - 4ème année d'école d'architecture de Grenoble
David COZON  -  4ème année à l'ENISE, École Nationale d'Ingénieurs de St-Etienne.

Mention : Réalité constructive



Le projet se présente comme un long volume, soulignant le site et mettant en avant enclos et maisons dédiés aux animaux. Le but est de respecter une volonté d'homogénéité à travers les formes. La matérialité et la construction des différents bâtiments en dépit de leurs fonctionnalités diverses. L'aspect extérieur est discret et simple pour ne pas perturber le paysage à travers son implantation.
Le projet se développe très simplement selon un principe structurel répétitif basé sur la fonction intérieure. Visuellement, c'est une succession de plans inclinés qui réunit sous un même toit l'ensemble des fonctions. L'utilisation du bois se justifie logiquement à travers la structure et l'habillage du bâtiment sous différentes formes.

L'avis du jury :
Le projet est réaliste, presque professionnel dans le détail, démontrant ainsi un fort potentiel de l'équipe. La qualité d'étude et de rendu est très bonne, de même que l'adéquation entre architecture et ingénierie. La réponse est d'avantage axée sur l'aspect fonctionnel. Le projet est lisible et crédible au niveau de la réalisation et de son insertion. Facile à construire, il est adapté aux techniques contemporaines de fabrication avec le bois. Les structures sont simples, répétitives et malléables pour s'adapter à l'usage.

Télécharger le panneau du projet - pdf 6,2 Mo

2ème prix 
Mathieu CHOGNARD - 5ème année d'école d'architecture de Grenoble
Cyrielle BAJULAZ - 4ème année d'école d'architecture de Grenoble
Jonathan GRAVALION  - 5ème année à l'ISTIL, Institut des Sciences et Techniques de l'Ingénieur de Lyon.

Mention : Paysage



Les bâtiments s'inscrivent en continuité avec le zoo. Le visiteur peut parcourir de façon fluide et simple la totalité du site. Le projet s'insère dans les courbes naturelles du terrain. Il se développe en respectant et en valorisant le site.
Dans un souci d'évolution du projet, l'équipe a choisi de multiplier les modules selon un geste de déploiement. Cette position permet de donner une dynamique au projet. Les modules sont répétés régulièrement. Des lieux de vie sont aménagés pour les visiteurs; ils permettent de rythmer le parcours.
Deux matériaux sont principalement employés : la pierre, qui permet de construire l'ensemble des murs et le bois, qui tient une place prépondérante.
La construction du projet est pensée pour être effectuée en différentes étapes. Ceci permet de s'adapter au nombre croissant d'animaux. Le projet n'est pas figé, le système est souple et évolutif.

L'avis du Jury : Le projet est complet, structuré, original et élégant. Le travail est équilibré entre architectes et ingénieurs. Il présente une vraie intention d'exploiter le site naturel. Le travail sur la structure est intéressante. Les solutions techniques semblent abordables en termes d'économie, simples à réaliser et à reproduire.
Bien que la fonctionnalité fasse défaut, la vision d'ensemble du projet est intéressante et démontre les bonnes capacités de l'équipe.

Télécharger le panneau du projet - pdf  10,8 Mo

3ème prix
Amélie GRAND - 2ème année d'école d'architecture de Clermont-Ferrand
Emma SAINTONGE - 3ème année d'école d'architecture de Clermont-Ferrand
Victoria FRANK  - 2ème année à l'école d'ingénieurs Polytech de Clermont-Ferrand.

Mention : Concept

Ce sont les animaux qui regardent les hommes dans leur cage de bois : le chemin propose un rapport inversé entre l'homme et l'animal.
L'espace visiteur est composé de portiques serrés de bois; tout est fait pour provoquer une sensation étrange, presque d'enfermement pour sensibiliser le visiteur. Pour les animaux, les enclos sont grands et légers, avec possibilité de partager l'enclos en plusieurs parties. Dans ce cas de figure, l'animal est plus libre que l'homme qui le regarde.
L'intervention est en accord avec le site. Les tracés fédèrent le projet : ils guident les implantations des bâtiments, s'enroulent autour de la tour et parcourent les espaces vierges à l'ouest en proposant un parcours ludique.
Pour pallier les mouvements importants du terrain, un chemin à pente régulière facilite l'usage. Il se décline en trois grandes séquences qui en font un véritable parcours varié, rythmé et ludique.

L'avis du Jury : Bien que ce projet reste dans le domaine du conceptuel, il présente un véritable travail d'architecte. La réflexion portée sur l'esthétique du pont, de la tour, et sur la mixité des matériaux utilisés est intéressante. Les connaissances du domaine étudié sont à souligner. La sensibilité de l'équipe est perceptible à travers toutes les propositions, que celles-ci concernent le chemin, le pont ou la tour d'observation. Un bon potentiel à valoriser.

Télécharger le panneau du projet - pdf 8,5 Mo

Haut de page

Réalisation site internet saint-Etienne: Les imageurs